Manager-RH

Comment les rôles managériaux évoluent ?

En quoi le manager devient-il de plus en plus un manager RH ?

Quels sont les différents types de managers aujourd’hui ?

Comment la psychologie prédestine vers certains types de managers ?

Du cadre au manager-RH

Le chef d’équipe ou le cadre devient un manager RH, cette évolution accompagne un changement assez global dans les entreprises.

Les termes utilisés pour désigner les rôles dans les entreprises évoluent et sont révélateur d’une transformation de l’entreprise, de sa culture et des modes de management.

On désignait les fonctions RH par le passé par des termes tels que « Responsable de la gestion du personnel » avec une vision très administrative de la fonction. Aujourd’hui, on parle de directeur.rice des ressources humaines (DRH), de Human Resources Business Partner (HRBP), avec des préoccupations très différentes.

La fonction RH hier gérait des coûts, aujourd’hui on anime un capital humain, on se soucie du bien-être au travail, on fait attention à la marque employeur révélatrice d’attractivité, on a les yeux rivés sur le turnover pour éviter la fuite des talents. On détecte les talents pour les choyer et leur offrir un parcours qui leur donne envie de rester, on investit sur les collaborateurs.

La culture d’entreprise évolue : les modèles hiérarchiques descendants classiques ont donné place à des modèles alternatifs, plus collaboratifs, plus matriciels avec un aplatissement des couches managériales. Le télétravail est venu s’immiscer dans cette accélération des changements, avec des bureaux tournants et un sentiment d’appartenance à l’entreprise qui évolue et qui a besoin de se renouveler, se réinventer. Les nouvelles générations sont en demande d’un plus grand équilibre vie pro / vie personnelle.

Ainsi, les rôles managériaux et les postures associées accompagnent ce mouvement : le « cadre » qui gérait le personnel ou le « chef » d’équipe qui pointait les horaires des salariés devient un « manager rh », son rôle devient stratégique, il est une clé de voute du succès de l’entreprise.

Manager RH versus manager hiérarchique classique

La notion hiérarchique prend un poids moins fort dans le rapport entre le Manager RHet le collaborateur. Le manager rh doit de moins en moins imposer, de plus en plus impulser, motiver, fédérer, même s’il a un rôle hiérarchique.

Sa posture évolue, elle est perceptible dans la position de son corps qui nous renseigne sur l’évolution psychologique du manager.  

Si le manager hiérarchique pouvait avoir le menton relevé, le torse bombé, les mains sur les hanches, qui sont des exemples d’une posture dominatrice, aujourd’hui le Manager RH, même dans une position hiérarchique, voit son corps s’arrondir dans sa position. Il penche la tête pour montrer son écoute, il arrondit le mouvement de ses bras, son corps se penche vers son interlocuteur. Il se met à la hauteur de son interlocuteur, étant de plus en plus dans une relation d’adulte à adulte et quitte la relation de père à enfant, qui était infantilisante.

Découvrez les livres
sur le Management aux éditions EMS

Manager RH et psychologie

Notre psychologie, l’éducation que nous avons reçue, les modèles que nous avons croisé dans notre vie, les protections que nous avons mises en place, (…) impactent directement notre posture : psychologique, corporelle, et managériale.

L’agilité managériale d’une personne définit sa capacité à utiliser plusieurs styles de management, à s’adapter aux situations et personnes, à être une sorte de caméléon plutôt qu’uniquement ce personnage raide qui adopte systématiquement une posture dominante. Ainsi, les modèles managériaux évoluent avec notre temps, la nouvelle génération accélérant cette nécessité pour els managers d’évoluer dans leur posture.

Le rapport de force évolue, les managers ne sont plus ceux qui imposent systématiquement. S’ils peuvent le faire à certains moments parce qu’il convient parfois de trancher et décider, ce n’est plus leur modèle unique de fonctionnement.

Formations offertes: Nous vous accompagnons dans la prise en main
des questionnaires et l’interprétation des bilans.
Inscrivez-vous aux sessions depuis votre espace partenaire

Manager RH et manager fonctionnel ou manager transverse

Je suis salarié.e et je peux avoir à travailler avec un manager hiérarchique. Pout autant, il se peut que je reçoive une grande partie de mes missions et responsabilités de la part d’un manager fonctionnel ou transverse qui n’aura pas de rôle hiérarchique avec moi.

Le manager rh a donc de plus en plus besoin d’évoluer dans sa posture et de savoir varier ses façons d’interagir avec un collaborateur. De même, s’il lui suffisait hier de donner des objectifs et d’organiser le travail, qui sont les premières compétences déployées par le manager opérationnel, il a désormais besoin d’ajouter des cordes à son arc : les compétences managériales sont plus larges aujourd’hui : déléguer, co-décider, accompagner les changements, faire un feedback constructif, animer des réunions sous différentes formes selon les objectifs, porter une vigilance sur l’équilibre de l’équipe et manager le stress, etc.

Le test Assess Manager permet aux personnes de mieux cerner leur positionnement managériale à deux niveaux :

  • Dans leur agilité managériale et leur capacité d’adaptation : situationnelle via les styles de leadership, émotionnelle et intellectuelle.
  • Dans leurs compétences managériales déjà acquises, et celles à renforcer.

Les points clés sur le Manager RH

Le test Assess Manager permet aux personnes de mieux cerner leur positionnement managériale à deux niveaux :

  • Dans leur agilité managériale et leur capacité d’adaptation : situationnelle via les styles de leadership, émotionnelle et intellectuelle.
  • Dans leurs compétences managériales déjà acquises, et celles à renforcer.

Pour aller plus loin avec Assess Manager