Validité scientifique du test psychotechnique Assess Manager

Comment s'assurer qu'un test psychotechnique est fiable ?

Des méthodes scientifiques éprouvées

Assess Manager répond aux standards scientifiques de l’American Psychological Association et de l’International Test Comission.

Pour ce faire, le test qui vous est proposé répond aux 3 critères psychométriques reconnus et garants d’une réelle qualité :

  • la fidélité
  • la sensibilité
  • et la validité

La fidélité du test de management Assess Manager

Sans formation ou accompagnements spécifiques, vous pourrez passer et repasser le test psychotechnique avec les mêmes résultats. Il s’agit là de la fidélité du test de management. En revanche, après une formation ou un accompagnement coaching, vous pourrez mesurer les évolutions et compétences acquises.

Entreprises, Professionnels des RH

Managers et futurs managers

La sensibilité du test de management Assess Manager

La sensibilité permet de différencier les résultats de deux personnes pour favoriser une juste évaluation.

La sensibilité est importante dans le cadre des évaluations puisqu’elle va permettre de différencier les compétences de deux managers de façon fine et également d’évaluer les besoins en accompagnement des managers selon leurs compétences et lacunes ou points de progrès potentiels.

On distingue deux types de sensibilités : la sensibilité inter-individuelle, explicitée ci-dessus pour différencier les qualités managériales de deux individus : potentielles ou réelles.

La sensibilité intra-individuelle, en revanche, permettra de jauger des progrès réalisés entre deux temps de passage du test psychotechnique pour mesurer les progrès post formation ou coaching en management.

La validité du test de management Assess Manager

La validité interne permet de valider que le test psychotechnique mesure bien les compétences en management recherchées et qu’il est fidèle aux théories du management sous-jacentes. Ce test a été élaboré en prenant pour référence les grandes théories du management tout en intégrant une analyse fine des qualités de la personnalité associées et requises.

La validité interne recouvre plusieurs sous-catégories : validité du construit, validité de contenu et validité apparente.

Le contexte posé par le test dans ses questions ne doit pas avoir un effet déviant sur l’objectif initial. Cette validité repose sur le jugement subjectif d’experts qui considèrent, après confrontation (objectivation), que les items de l’instrument correspondent effectivement au postulat initial. Vous noterez en passant le test qu’aucune question ne pose de meilleure réponse à priori, ce qui permet au répondant d’apporter des réponses qui lui ressemblent et non pas des réponses attendues.


La validité externe est la seconde grande composante qui permet de valider le critère scientifique du test psychotechnique dans la catégorie « validité » ici énoncée. La validité externe repose sur l’utilisation d’un critère prédictif juste tout en évitant les biais suivants :

  • 1. Le biais de désirabilité sociale consiste à répondre à une réponse dite attendue. Les réponses du test assess-manager sont orientées positivement de façon à contrebalancer cet effet.
  • 2. Le biais d’influence renvoie aux effets induits du mode de questionnement et de traitement des résultats. Le test Assess Manager évite ce biais grâce à 5 éléments :
    • Le test se passe en ligne et son mode de questionnement est standardisé
    • L’ordinateur est celui qui questionne, ce qui représente une totale garantie de neutralité
    • Les questions sont présentées dans un ordre aléatoire ce qui évite de détecter une quelconque logique de questionnement
    • Le temps du questionnaire est chronométré, ce qui permet de mesurer le degré de spontanéité apporté aux réponses
    • Le traitement des réponses est numérisé et donc non impacté par les biais d’interprétation ou l’affect.
  • 3. Le biais d’acquiescement est la tendance de la personne à répondre « oui » plutôt que « non » ce qui, dans ce test, n’existe pas puisqu’aucune question n’est formulée dans ce sens.
  • 4. Le biais de tendance centrale (ou biais d’indécision) existe lorsque les personnes ont la possibilité de répondre avec une réponse neutre (5 sur une échelle de 1 à 10 par exemple), ce qui n’est jamais possible dans le test de management Assess Manager, qui propose une vérification des réponses de multiples fois plutôt que de proposer une neutralité qui biaise les réponses.
  • 5. Le biais d’ignorance renvoie à une auto-évaluation de la personne directement sur ses qualités, fait assez classique dans de nombreux tests, dont notamment le test 360°. Il est totalement éludé dans le test psychotechnique Assess Manager puisque les personnes répondent davantage à des situations qu’à des auto-évaluations, et ce dans 92% du questionnaire.
  • 6. Le biais de tendance à répondre au hasard est un biais non maîtrisable, sauf au travers de l’observation du temps de passation du test, lequel donne une première indication intéressante. Au-delà, ce biais n’est mesurable, pour tous les tests, qu’au travers d’un entretien par un professionnel de l’évaluation des compétences en management. Le chronomètre intégré au questionnaire management Assess Manager est un premier indicateur fiable.

Entreprises, Professionnels des RH

Managers et futurs managers