Principes du 360° Feedback

Explorez les Principes Fondamentaux du 360° Feedback - Évaluation et Développement des Compétences Managériales - Découvrez comment cet outil puissant confronte les perceptions pour favoriser une croissance professionnelle significative.

360 feedback

Le 360° est un outil complémentaire puissant pour évaluer et développer les compétences managériales. Sa réalisation requiert un grand professionnalisme de la part des consultants et coachs qui l’accompagnent, mais également de l’entreprise et l’équipe dirigeante.

Son principe majeur réside dans la confrontation des perceptions des qualités du manager à son environnement professionnel.

Un 360°, comment ça se passe ?

  • Auto-évaluation : le manager énonce la perception qu’il a de lui-même – comment se voit-il en tant que manager ?
  • Evaluation par des tiers : les collègues délivrent leur perception du manager évalué. Les questionnaires sont adressés au(x) supérieur(s) hiérarchique(s), homologues et collaborateurs. Les partenaires externes peuvent également être sollicités : clients, fournisseurs notamment, mais c’est plus rare compte tenu de la lourdeur du dispositif.

Objectifs du 360 Feedback

Le manager a une perception de ses qualités managériales. L’objectif du 360 Feedback est de permettre de s’interroger sur ses pratiques. Parfois, il y a une distorsion entre ma propre perception et celle de mon entourage. De fait, cela favorise les prises de conscience. D’autres fois, la perception est le reflet d’une réalité, et le 360 vient conforter le manager dans ses bonnes pratiques en apportant des axes plus mineurs de progression.

Les renvois d’images de soi peuvent affecter l’estime de soi et la confiance dans l’action. C’est pourquoi la restitution doit être menée par un coach à la fois bienveillant et non fuyant. Ménager une personne par un excès de bienveillance n’est pas une solution . Critiquer par volontarisme excessif n’est pas non plus une démarche porteuse.

Pourquoi certains disent que le 360 feedback est passé de mode ?

360 FEEDBACK – un dispositif subjectif

L’outil 360° est basé sur les perceptions. Pour réduire la subjectivité, il faut augmenter le nombre d’évaluateurs.

Le nombre de personnes interrogées est variable selon les cabinets, outils… Un nombre de 8 à 12 questionnaires pour chaque manager est la moyenne admise communément. Plus le nombre est grand, plus le risque d’évaluation subjective est diminué.

360° FEEDBACK – un dispositif coûteux

Si 8 personnes évaluent un manager pendant une durée moyenne de 20 minutes, cela signifie que le coût entreprise sur les évaluations, par manager, est de 3 heures environ
Le consultant ou coach prendra le temps d’analyser les résultats, puis les restituera au manager pendant un entretien de 2 heures environ.
Tous coûts confondus, l’évaluation 360° coûte en moyenne entre 500 Euros et 1 600 Euros par manager évalué, et peut être beaucoup plus onéreux.

Les entreprises aujourd’hui s’orientent vers des solutions plus légères mais tout aussi fiables.

360° FEEDBACK – un dispositif parfois violent

Les retours d’image sont parfois durs et difficiles à digérer pour certains managers. Il convient de faire appel à un cabinet pour réaliser la restitution, avec des consultants ou coachs aguerris. Les résultats négatifs peuvent mettre la personne dans une posture défensive et de repli, voire contre-offensive.

Bénéfices pour le manager évalué

Le manager devient l’acteur principal du projet de développement de ses compétences managériales. Ce dispositif lui permet d’être en amont de toute proposition et d’apporter des informations qualitatives.

L’appropriation du dispositif 360° met le manager au cœur du projet, premier levier du changement.
Des dispositifs alternatifs peuvent permettre d’atteindre les mêmes objectifs, à moindre coût.

Avez vous trouvez
ce contenu intéressant ?

Pour aller plus loin avec Assess Manager