Les 4 autorités du leader et le management intuitif

Aimeriez-vous que vos collaborateurs disent de vous que vous jouez un rôle d’influence dans leur évolution professionnelle?

Seriez-vous satisfait que vos collègues vous reconnaissent comme une figure influente ayant contribué à leur évolution professionnelle ?

Dans ce cas, apprenez à développer votre « leadership d’influence » : au-delà de vos compétences techniques, efforcez-vous de faire appel à vos qualités intrinsèques de leader.

Dans les nouvelles relations du manager avec ses collaborateurs, les qualités de vérité, de réceptivité, d’intuition comptent autant que le pragmatisme ou les compétences de gestion. Le manager rationnel d’hier cède la place au manager intuitif, plus complet, sachant prendre en compte les multiples aspects de la réalité qui l’entoure.

Tout connaître n’est pas ce qui importe, l’essentiel est de posséder l’intelligence de l’action : et celle-ci se développe davantage quand on accepte de se remettre en cause, de ne pas avoir toujours raison et de s’appuyer sur autrui (de s’enrichir au contact de l’expertise de ses collaborateurs).

Si vous souhaitez devenir ce futur manager intuitif, nous vous invitons à développer, au-delà de vos compétences, les autres formes d’influence qui confèrent à tout responsable d’équipe un réel leadership :

L’autorité de communication 

En tant que manager, maîtrisez l’art de bien communiquer :

  • Transmettez une vision : expliquez la stratégie d’entreprise à vos collaborateurs
  • Sachez convaincre : trouvez les bons arguments pour faire adhérer chacun aux priorités définies et aux projets à mener. Cette capacité s’appuie sur une écoute approfondie de vos collaborateurs afin d’adapter votre discours et votre attitude
  • Facilitez la fluidité de l’information : veillez à la bonne circulation au sein de votre équipe
  • Faites preuve de transparence : soyez authentique et cohérent (dites ce que vous faites et faites ce que vous dites)
  • Encouragez le dialogue : soyez à l’écoute, rendez-vous disponible et accessible et stimuler l’expression (sans retenue ni tabou)

Le petit + du leader intuitif :

  • Ecouter sans préjugés, en dehors de tout jugement, en faisant abstraction de ses propres filtres afin de comprendre en profondeur ce que dit son collaborateur et d’accepter ce qu’il exprime dans sa réalité
  • Parler avec franchise : avoir un discours d’adulte sans intentions cachées ni manipulation (au risque de perdre sa crédibilité et de casser la confiance)
  • Être conscient de son langage para-verbal : avoir le souci de mettre en cohérence ses intentions, son message et ses actes
  • Capter le non-dit et savoir lire les signaux faibles : afin d’enrichir sa compréhension des situations et des comportements
  • S’exprimer avec son émotion (gage de sincérité) : utiliser son intelligence émotionnelle (être à l’écoute de ses émotions et créer la résonnance avec celles d’autrui)
  • Développer ses réseaux : tisser des liens, à l’intérieur, comme à l’extérieur de l’entreprise, qui contribueront à son influence et à l’efficacité de ses actions

L’autorité de motivation 

En tant que manager, construisez votre autorité de motivation sur quelques principes fondamentaux :

  • Assurez un bon climat de travail : insufflez une réelle dynamique en agissant sur l’ambiance dans l’équipe, la qualité des relations, les conditions de travail, le respect des personnes, la considération de l’apport de chacun (on ne se mobilise pas dans un environnement froid, autoritaire ou aseptisé)
  • Etablissez un contrat mutuel clair : faire connaître clairement les objectifs et ce qui est attendu du collaborateur. Connaître le sens de l’objectif poursuivi (savoir à quoi il contribue dans cet effort collectif), gage d’une collaboration de qualité
  • Reconnaissez et dynamisez chaque collaborateur : pour être motivé, votre collaborateur doit se sentir utile et savoir que sa contribution est appréciée (considération, reconnaissance, encouragement, feedback)
  • Assurez-vous que chacun obtienne des résultats : faites en sorte de fixer les bons objectifs qui permettent à l’équipe et à chacun d’être fier du travail accompli
  • Développez un esprit collectif (et non une somme d’individualités)

Le petit + du leader intuitif :

Le manager intuitif doit faire appel à des registres de motivation plus subtils pour obtenir le meilleur de ses collaborateurs :

  • Personnaliser la motivation en s’adaptant aux moteurs de chacun
  • Entretenir la confiance : le manager doit instaurer une culture d’ouverture et de collaboration pour mettre en place une façon de travailler bâtie sur la confiance (confiance dans la stratégie d’entreprise, confiance dans le manager et confiance en soi, en sa valeur et sa contribution)
  • Stimuler l’envie d’apprendre et soutenir la prise de risque : créer des situations d’apprentissage et savoir accompagner les personnes qui se lancent dans des explorations nouvelles
  • Aider chacun à se révéler : par son soutien, ses encouragements, amener chaque personne à révéler son plein potentiel
  • Cultiver l’aventure humaine : pour qu’il y ait motivation et enthousiasme, les collaborateurs ont besoin de partager avec le manager, un grand dessein, des valeurs, un esprit commun et de sentir son soutien dans l’action

L’autorité d’organisation

Le rôle du manager consiste à structurer l’activité et à canaliser l’énergie de ses collaborateurs sur les projets à mener. Dans cette perspective utilisez votre capacité à organiser pour :

  • Vous réinventer régulièrement : repensez régulièrement le fonctionnement collectif afin d’engendrer une dynamique d’essor
  • Clarifier le rôle de chacun afin que l’équipe soit plus efficace
  • Expliciter le système de prise de décision : rendez le processus de décision transparent pour conforter la confiance et rassurer vos collaborateurs
  • Diffusez une culture de gestion du temps : planifiez, hiérarchisez les priorités, allez à l’essentiel, respectez les délais.

Le petit + du leader intuitif :

  • Lever les obstacles : dépasser ses perceptions immédiates et ses projections personnelles pour explorer les situations sans à priori
  • Piloter par le sens : rappeler les priorités et les objectifs tout en privilégiant l’intelligence de l’action (s’adapter à l’imprévu, saisir l’opportunité) et en échangeant avec ses collaborateurs pour faire partager sa vision
  • Créer des consensus solides : être à l’écoute, comprendre les différents points de vue et construire progressivement un terrain d’entente acceptable par tous
  • Cultiver le sens du timing : lancer les bonnes initiatives au bon moment en étant à l’écoute de son intuition et de sa perception des situations

L’autorité de conduite du changement

Grâce à l’autorité  de conduite du changement vous pourrez permettre aux personnes et à l’entreprise de se transformer tout en maintenant la confiance et la cohésion du groupe. Pour se faire vous devez :

  • Expliquer le changement : justifiez votre lecture du changement, démontrez sa nécessité et faites partager votre analyse
  • Transmettez une vision positive : soulignez les bénéfices que l’entreprise et les personnes vont en tirer
  • Proposez un plan d’action : établissez une feuille de route précisant clairement les étapes à court terme afin de canaliser l’énergie de vos collaborateurs sur la mise en œuvre
  • Responsabilisez les personnes : attribuez à chacun une part de leadership dans la mise en œuvre du changement
  • Entretenez un climat de confiance : communiquez et partagez avec vos collaborateurs en toute transparence afin d’avancer en confiance dans les périodes de transition

Le petit + du leader intuitif :

  • Accompagner les transitions en étant partie prenante
  • Faire en sorte que chacun y trouve un intérêt
  • Donner de l’énergie : adopter une attitude positive et optimiste (y compris en zone de turbulences), relativiser les problèmes (et remonter le moral en cas de doute), faire preuve de détermination contagieuse tournée vers le but
  • Développer une présence rassurante, pôle de stabilité au milieu de la perte de repères due au changement
  • Soutenir chacun dans ses efforts et faciliter leur progression en se mettant au service de ses collaborateurs

Le leadership d’influence repose essentiellement sur la solidité personnelle du manager, son rayonnement, sa capacité à interagir pour dynamiser, résoudre les conflits, créer des consensus et amener ses collaborateurs à se dépasser.

Avez vous trouvez
ce contenu intéressant ?

Pour aller plus loin avec Assess Manager